Savez-vous planter le riz ?
  

Savez-vous planter le riz ?

Ranomafana, Madagascar le 29/05/2013

 

Ou plutôt comment le  récolter  !!!

On vient juste de passer 12 jours à Ankorabe, petit village à 1 heure de marche de Ranomafana Est, à quelques 210 kilomètres de Tana (5 heures en taxi-brousse).

On est accueillis par Klarisse, Solof de son prénom complet Solofomaminiaina, Maris, Fabris et Violette leurs 3 enfants, la chienne et une vingtaine de poules et un Coq "the King" avec son Cocorico à 4h30 !!

Le village n'est pas très loin de la route nationale 2, et la maison de Solof est installée le long d'une piste neuve, qui recèle...un pipeline qui envoie au port de Tamatave les minéraux extraits de la mine d'Ambatovy. Nickel et Cobalt (Ophé c'est toi ?). En plus de ses occupations de cultivateurs, Solof est aussi missioné par la mine pour récolter les éventuelles doléances des villageois, et se dit qu'en étant aussi bien placé le long de la piste, il pourrait monter un petit commerce ! Riz, légumes, cigarettes, "consommation"...

Au programme de ces quelques jours : la grande occupation fut de récolter le riz, le piler (deux ou trois fois par jour) pour virer l'enveloppe (c'est-à-dire la balle et le son...merci Wikipédia de rappeler les cous de JP Raison) et manger du riz blanc.

Sinon, comme cette famille est suivie par un chercheur malgache sur le développement des cultures maraichères (et qui nous a mis en contact, via Pierre l'apôtre), on a aussi parlé légumes, vu les petits animaux (escargots et chenilles de la piéride du chou d'après notre docteure ès-Rustica/Truffaud envoyée spéciale) qui bouffaient les jeunes pousses, et lancé une expérimentation avec un semis recouvert d'une moustiquaire.

On a aussi passé du temps à parler avec les locaux, qui venaient voir les 2 vazaha (apparemment ils n'ont pas trop l'habitude de visites d'étrangers), à apprendre quelques mots malgaches, à boire de l'eau de riz brûlé, du rhum "pousse-pousse" et de l'alcool local "vrai malgache" selon Solof !

Après trois heures dans un trente tonnes, on est arrivés à Andasibe, sur la route du retour à Tana, pour voir les lémuriens et marcher dans la forêt. On va camper à deux kilomètres de la ville, dans un camping au milieu de la forêt. On verra cette nuit si l'on entend les singes !

Bientôt des photos de lémuriens !!

ET comme on chante ici : "amène-moi danser..."

 

 

 

Commentaires

 Philou
Non, c'est les concurrents ;)
 Troubadourwan
Génial !!!!



Autres récits de voyage

Autres Recits en Madagascar