Rencontres avec les lémuriens
  

Rencontres avec les lémuriens

Andasibe, Madagascar le 31/05/2013

 

Andasibe, nous y voici !

Arrivés le mercredi vers midi, on commence par traîner un peu, voir le village d'Andasibe proprement dit, comparer les tarifs des balades entre le parc national et la station forestière, situéee en face, et gérée par une asso locale "Mijintso". Durée des circuits, espèces de lémuriens rencontrées, on épluche le tout. Ces deux sites sont situées entre le croisement avec la route nationale 2 et le village d'Andasibe.

La tente que nous a prêtée Naina est posée au camping de Mijintso, au milieu des arbres. Les équipements font sourire car ya tout ce qu'il faut pour l'eau courante... sauf l'eau. Du coup, on emmène des bidons d'eau pour la douche, on pompe dans ces mêmes bidons pour filtrer notre eau. 

Le parc national est en fait découpé en deux : ya le secteur "Analamazaotra", une réserve spéciale consacrée à l' "Indri-Indri", une espèce menacée de lémurien, en face de Mijintso, donc facile à rejoindre pour nous. Et puis  ya la plus grande partie, le secteur de "Mandatia", que certains disent plus interessant, mais qui se trouve beaucoup plus loin : compter 9 kms pour rejoindre l'entrée, plus une bonne dizaine de kms encore pour le départ des circuits. Pas de taxi-brousse, les locations de voiture et même de vélos font tousser. On tente des prises de contact avec d'autres touristes individuels pour mutualiser une voiture, sans succès...

Alors jeudi on se lance pour un premier circuit, dans le parc national, dans "Analazamoatra", départ à 07 heures, trois heures à marcher, lever les yeux, et tomber sur trois groupes de lémuriens, appartenant à trois espèces différentes : l'Indri(logique), le propithèque à diadème (sifaka en malagache) et l'Eulémur Fauve. Alors vous me direz : "l'eulémur fauve, d'accord, mais quelle sous-espèce ?. Je vois que vous êtes bien informés. On pencherait pour le "sanfordi" ou alors des "albifrons" mâles (uniquement). ça vous va ? 

Ce vendredi, réveuil moins matinal, on décolle vers 8 heures pour se donner comme objectif de marcher le long de la route / piste qui mène à l'autre partie du Parc (Mandatia, mais les plus attentifs d'ente vous l'avaient sur le bout de la langue). En chemin, on retrouve les panneaux d'Ambotavy (mais ils sont partout !), et on passe devant l'entrée des "établissements R. IZOLARD", qui s'avère être une ancienne mine de graphite. 

ON atterit devant l'hotel Vakona, on ne sait plus trop s'il faut poursuivre ou si on s'est plantés de chemin, un guide nous accoste, nous propose la visite de la réserve privée de l'hôtel, bah pourquoi pas ? Deux visites inclus : la première c'est une petit île au milieu d'un étang, où des lémuriens sont nourris à la banane et rappliquent dés que le guide en sort. Ah ils ne sont pas trop farouches ces lémuriens, sautent sur nos épaules, montent sur nos têtes, lèchent nos mains ! C'est un peu attrape-touristes mais on aura vu deux espèces de plus, le joli et petit lémurien de bambou et le plus imposant vari (noir et blanc). La deuxième visite, ce sont encore des étangs, pleins de crocodiles. Mastocs ! 

Ce soir, on se fait une petit balade nocturne avec un guide de Mijintso, peut-être qu'on verra des lémuriens nocturnes ou des jolies grenouilles ? 

 

 

 

Commentaires

 Kritrofr
profitez à fond !
 Pink
Hé hé! Vous etes sur une tres grande ile avec des gros animaux! Moi je reviens d un periple dans 2 petits ilots ou seuls les lapins,chiens et rats sont presents!!Profitez bien des tropiques,Pinko



Autres récits de voyage

Autres Recits en Madagascar