Dictionnaire amoureux du Tour du Monde (première partie)
  

Dictionnaire amoureux du Tour du Monde (première partie)

Brassac, France le 07/08/2013

 

C'est l'heure du bilan... qu'on imaginé de cette façon ! 

Et comme c'est un peu long, on le coupe en plusieurs épisodes...à lire et à suivre (si ça vous dit)

 

A comme...

A boire ! Nos boissons préférées :

  • le Kvas (« bière » de seigle très faiblement alcoolisée) pression du Goum de Moscou,

  • l'aïrag, LA boisson nationale mongole, du lait de jument fermentée ; dans un genre proche, on pourrait y ajouter la chicha, le jus de maïs fermenté d'Amérique du Sud,

  • l'Hinano ambrée pression du bar de l'aéroport de Papeete, élue « Meilleure bière du voyage »,

  • le jus d'ananas pressé de Moorea,

  • le tetra brick de « Gato Negro » cabernet sauvignon, du camping du lago Grey, en pleine rando dans les Torres del paine,

  • Le licuador « pina con leche » servi un peu partout en Amérique centrale.

Animaux : l'Arche de Marie et Nico

  • des animaux domestiques : le grand classique (chiens et cochons, poules et canards), le quinté mongol (yacks, vaches, brebis, chèvres, chevaux), lamas et alpagas (et leurs versions sauvages : guanacos et vigognes) ;

  • des mammifères : « chiens de prairie », koatis, singes, phoques, 1 loup gris (Mongolie), et évidemment des lémuriens (6 espèces) !

  • des marsupiaux à gogo : kangourous, wallabies, koalas, wombats, opossums, échidnés ;

  • des oiseaux : vautours, aigles, ibis, perruches, pingouins de Magellan, flamands roses, aras, toucans, frégates, pélicans, cormorans ;

  • des poissons de corail (poisson clown, poissons perroquets...), anémones de mer, raies, requins de lagons, tilapias des rivières tropicales (miam !)...

  • des reptiles et amphibiens : jeckos, pleins de lézards de toutes les couleurs et de caméléons malgaches de toutes les tailles, serpents, caïmans, iguanes, grenouilles, tortues terrestres et marines (en captivité)

  • araignées, grosses libellules à Mada, scorpions, phasmes, papillons, fourmis et cafards !

Il nous en manque quelques uns : ours du lac Baïkal (!), condor des Andes, diable de Tasmanie et ornithorynque, baleines passant l'hiver austral au large de la Tasmanie ou de Madagascar, jaguar, tortues marines (en liberté).

Avions : finalement pas tant que ça ! Traversées d'océans, passage de l'Amérique du sud à l'Amérique centrale, et passage du « Main land » à l'île de Tasmanie en Australie.

Alpagas : quelle expérience d'avoir joué les bergers pendant deux semaines, au pied du Chimborazo. Marquant dans les esprits, et source d'idées pour l'avenir, hein Marie ?

 

 

B comme...

Billets, que ce soit tickets de bus ou billets de banques, remplissent nos poches à souvenirs...

Bières : la boisson universelle, présente dans tous les pays traversés. Liste bien trop longue pour la fournir ici, mais partout les gens sont fiers de leur bière, qu'elle soit LA bière nationale ou que plusieurs bières partagent la population en autant de camps partisans.

La meilleure bière bue ? Sans nul doute, la HINANO ambrée pression, bue à l'aéroport de Papeete (Tahiti) à notre arrivée.

Budget Tour du Monde : on avait prévu 50 € par jour pour tous les deux, sans compter les billets d'avions, et on s'y retrouve. Comptez 18,000 euros plus 8,000 euros pour les avions, soit 26,000 euros, 13,000 par personne ! Et en comptant un mois en France et cinq semaines en Australie, où l'on a doublé le budget quotidien !

Blog : c'est qu'on y a passé du temps, mais aussi beaucoup de plaisir, à alimenter notre blog « à notre tour » ! Ordis remplis de virus, les connections Internet ultra-bas débit, tarifs peu engageants des cybercafés dans certains pays... pour ça aussi l'Amérique du Sud ça a du bon : c'est pas cher et ya un cybercafé tous les 10 mètres !

Bisous ! Car ça aussi ça compte... 

 

 

C comme...

Couchsurfing : 8 couchsurfers nous ont accueilli durant notre voyage, pour 20 nuits au total ! Merci pour ces moments de rencontres et d'échanges tellement enrichissants. Et merci infiniment aux familles malgaches et mongoles qui nous ont accueillis.

Coups de coeur :

  • L'Amérique bolivarienne qui donne envie de croire à nouveau en l'humain ; et notre admiration devant le courage de l'Amérique centrale, « si loin de Dieu, si proche des Etats-Unis ». Les plus : parc de Sajama (Bolivie), éleveurs d'alpagas de Pulingui (Equateur), ferme communautaire de La Florida (Guatemala)...

  • La Mongolie, pour randonner dans des espaces sans clôture, sans propriété...

  • Les bonnes surprises : Séoul, Tahiti (en couchsurfing et autostop), île de Pâques.

  • Les malgaches, qui galèrent et avancent, malgré tout...

  • Le Chili, le plus beau pays du Monde (parcouru)

     

Coups de gueule

  • La bouffe au chantier international du Great Baikal Trail et ce drôle de concours consistant à composer le repas ayant le moins de goût !

  • L'Australie : mille fois trop chère, une langue que l'accent rend incompréhensible, l'ambiance « Brice de Nice » de Sydney, les musées fermés à 17 h, l'aéroport de Sydney de nuit, ces esclaves volontaires que sont les jeunes en PVT (Permis Vacances Travail), et l'honneur d'être le pays le plus totalitaire qu'on ait connu !

  • Les touristes qui se croient en pays conquis : Argentins en Amérique sud, Américains (USA) en Amérique centrale, Français à Madagascar, Israëliens un peu partout...

  • Les trentenaires qui ne voyagent pas, sauf les français qui viennent une semaine bronzer sur les plages de Cancun pendant qu'il fait mauvais à Paris...

  • Ah si je tenais le connard de touriste qui, le premier, a donné un bonbon à un gosse malgache...


comme...

Dortoir : le début de voyage a souvent rimé avec hostels (ou auberges de jeunesse) et des nuits passées dans des dortoirs. Mais avec le Nouveau Continent, le pouvoir d'achat s'envole et l'on s'offre des chambres particulières, le luxe !


comme...

Enfants : les gosses croisés sur notre route ont souvent été des relais efficaces pour engager une rencontre ou découvrir certains aspects de la vie quotidienne... merci les enfants !

Parmi mille anecdotes et souvenirs, on pense au futur berger des rives de la Tamir (Mongolie) à la famille de Carlos (Equateur), 18 enfants tout de même ! (et avec la même épouse, au cas où certains se posent la question).

Les enfants nous ont parfois déçus aussi, notamment ceux qui quémandent : les plus nombreux étant hélas à Madagascar. Mais les touristes passés avant nous sont sûrement plus fautifs que ces gosses qui ne font qu'appliquer avec nous ce qu'ils ont appris avec d'autres...

Estadio Olimpico Atahualpa, 23 février 2013, Deportivo Quito contre le Barcelona de Guayaquil, des supporters des deux côtés, et un p'tit barbu au milieu !

 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en France