Australie, road book express
  

Australie, road book express

Melbourne VIC, Australie le 16/10/2012

 

Quelques lignes tres rapides pour donner un petit apercu de la premiere partie de notre sejour en Australie.

On a donc commence par deux semaines sur le continent, au volant d'une Holden Commodore breack, qu'ils appellent ici "wagon station". On part plein ouest pour rentrer dans les terres, et on prendra ensuite plein sud pour rejoindre melbourne.

En gros l'idee c'est de rentrer dans le Triangle Sydney / Adelaide / Melbourne, histoire de voir les Blues Mountains, situees juste a la sortie de Sydney, et d'entrevoir les vastes espaces de l'interieur du pays, le fameux "outback" peuple de fermiers red necks, de kangourous et de milliards de kilometres de clotures.

Le periple a donc consiste a faire (sortez vos cartes) : Sydney - les Blues Mountains - Orange - Hay - Ouyen - les Grampians - La Great Ocean Road - Melbourne.

Les blues mountains ne sont pas vraiment des montagnes, mais un plateau de gres dans lequel de vastes gorges ont creuse tres profondement les couches de roches et cree de longues falaises ponctuees de tres nombreuses cascades (la specialite de l'australie). Avis aux canyonistes, les photos donneront envie !

A Orange, on s`est arrete sur une montagne isolee, un volcan eteint, le mont canobolas. On a sorti la tente et debute le barbecue , mais l`orage est arrive, avec surtout du vent. La tente a bien tenu, le feu aussi.

Une fois sorti d Orange, on commence a vraiment rentrer dans un decor sec et plat. Des panneaux indiquent l`entree dans la zone d`exclusion de la mouche du fruit, ce qui signifie : jetez tous les fruits et legumes achetes en dehors de la zone ! chouette, on venait de faire les courses !! Et vues les amendes annoncees, on veut pas prendre de risque. On arrive a finir nos bananes, mais je nous voit pas ingurgiter courgettes et poivrons crus...le degout.

On a rejoint Hay sur la reserve de carburant... petitefrayeur, d`autant qu`on est dimanche soir et qu`on ne voit pas de pompoe ouverte... on est bon pour se poser pour la nuit dans le parc municipal (offert par le Rotary club, une coutume locale et assez repandue).

On continue en direction de Mildura, le coin sud ouest de la Nouvelle Galles, et on bacule dans le Victoria en traversant la Murray River. Deux jours a rouler sans trop s`arreter, les parcs situes a proximite de la route ne nous disaient pas trop, et ceux qui nous disaient sont tres eloignes et accessibles uniquement sur des routes non bitumees (donc des pistes). La voiture passe, mais on n`est pas couvert si on a un accident sur une piste. C`est comme rouler de nuit : si on se prend un kangourou ca sera couvert que durant la journee.  Bon en plus, faire 140 kms sur une piste ca risque de faire un peu long, et l`idee de la voiture n`est pas forcement de passer notre sejour dedans...

On rejoint donc les grands parcs nationaux du nord ouest de l`etat de Victoria : Murray - Sunset, Wyperfield. On peut aussi appeler ce pays le Mekeskoufoulah. C`est plat, c`est du sable et de la broussaille, et voila. Autant la Mongolie est le pays du panoramique, autant ici le gros probleme c' est de trouver une hauteur pour avoir un point de vue. Et en plus il pleut et il fait pas franchement chaud. Marcher dans du sable mouille, sous la pluie, c`est drole pendant une duree relativement courte. Comme on veut pas payer pour un camping de parcs nationaux (sans douches), on trouve la meme chose, mais gratuite, un peu plus loin, sur les bords d`un grand lac, denomme Albacutya, un lac... sans eau. Comprenez : c`est une grande depression seche ou ya peut etre eu de l`eau 2 ou 3 fois dans le dernier siecle, mais vu la taille des arbres qui poussent au beau milieu, le dernier remplissage ne doit pas dater d'hier.

Soyons beau joueur : on a vu plein de kangourous !! des emus aussi.

On continue en direction du sud et du Massif des Grampians. Sous un ciel menacant, le paysage alterne des zones seches ( inscrites dans les parcs) et des champs bien verts. Dans les plus petits bleds, les concessionnaires de TRES gros tracteurs se succedent le long de la route. On ecoute du Brel et ca va bien avec ce ciel flamand. J' ai Ferre qui chante "Ostende" dans la tete. On atterit au lac Hindmarsh, un "vrai" lac (avec de l' eau dedans, si si), avec une eau verte, une greve longue et blanche, un temps froid, humide et venteux... mais on a atteri a Berck-plage un jour de novembre ou quoi ?!

Et puis a l'horizon se profilent les Grampians... ah ca c'est de la montagne ! des lapiez de gres, des gorges, des forets l'eucalyptus, des petites routes pleines de lacets franchissant des cols. Des lacs et des chutes d'eau (incontournables en Australie !), des points de vue un peu partout. C'est fou comme un peu de pendage dans les chopuches geologiques embellissent les choses ! Ca c'est vraiment le coup de coeur du periple.

Et pour terminer ces  jopurs a bord de la Holden, trois jours sur le Great Ocen Road, le long de la cote a l'ouest de Melbourne.

Des falaises dechiquees et toutes les formes que la mer et la roche puissent inventer : baies, criques, plages, arches, pitons poses au mileu des eaux, vasques bouillonnantes cernees de grands aplats rocheux, grottes et avens ouverts sur la mer... Face a l'ocean agite, on pense a la prochaine terre, une terre de glace. Le temps est breton, les pres normands, et quqnd la lande remplace les pres, on dirait meme l'Ìrlande ; mais il parait qu'ici ressemble au Big Sur en Californie.

Deuxieme jour, on voit plein de koalas !! uin spot terrible, sur la route de Cap Otway ! pour voir des koalas c'est assez simple : si tu passes dans une foret d'eucalyptus tout decharnes, avec pleins de gens sur le bord de route qui regardent les yeux en l'air, ils sont la...

La deuxieme partie de la route offre un paysage assez different : a la place de plateaux et de falñaisdes, on a droit ici a des collines, des petites montagnes qui chutent directement dans l'ocean ; une route qui serpente, de multiples petits ruisseaux (enfin des fleuves diront les geographes) forment des anses et des plages.

On termine la Great Ocean Road a quelques kilometres de Melbourne dans la Port Philip Bay. Avalon Beach, ca annoncait un coin joli ; en fait, c'est un embarcadere, copince entre des marais salants et la baie. Quelques bocoques de pecheurs alignes suir la digue, les lumieres des zones portuaires et industrielles de la baie.. un petit air d'etang de Berre.

 

Commentaires

 Nicolas
Pink : ben nous on y etait debut octobre, mais on t'a pas vu... tu vas voir les photos je crois qu'effectivement ya moyen de faire un peu de canyon...

Kritrofr : apres une diete de 2 mois sans vin (la derniere bouteille, offerte par Pink d'ailleurs, avait ete bue le 29 ou le 30 aout), on a evidemment profite de l'australie pour redecouvirir le plaisir d'un vere de vin... accompagnee d'une grillade d'agneau ca le fait bien !
vus le niveau des prix et notre connaissance tres limitee des bons vins locaux, on a fait dans les premiers prix, c'est-a-dire des vins de cepages : cabernet - cyrah, cabernet merlot, et meme du 100% syrah...ah la si t'aimes le fruit, c'etait quasiment du jus de raisin ! mais il etait bon quand meme.
Les amis du cubis en ont profite pour s'internationaliser.

Marie souhaite rajouter qu'on en a bu une dizaine de litres en un mois
 Pink
Du vrai canyon dans les Blue Mountains, spot super depaysant d apres les experts! On s y retrouve?
 Kritrofr
Vous avez bu du vin australien au moins ?



Autres récits de voyage

Autres Recits en Australie